Tyrrel Myburgh – Owner/Winemaker – Joostenberg

Tyrrel est venu quelques jours en France et nous en avons profité pour lui poser quelques questions sur son parcours professionnel et sa vie dans ses vignes !

Contient du Vin : Tyrrel, pouvez vous nous parler de votre parcours professionnel avant la reprise du domaine ?

Tyrrel : Avant de commencer ma carrière viticole, j’étudiais la philosophie et la politique .. Vraiment ennuyant ! Ma femme Anette, a un Master en « pathologie végétale » et la plupart de ses recherches portent sur les maladies de la vigne.

CdV : Comment pourriez vous décrire votre terroir pour des non initiés ?

T : Notre domaine est situé à PAARL. Les sols sont composés de granit et bien irrigués.  Le climat est chaud. Les raisins murrissent rapidement et nous utilisons des assemblages pour obtenir de la complexité et de la nuance dans nos vins !

CdV : Combien d’hectares possédez vous ?  L’age des vignes ?

T : Nous avons 30 hectares dans notre propre vignoble. Et je travaille approximativement 10 hectares de vignes de mes voisins. La moyenne d’âge des vignes de Chenin Blanc (majorité des vignes de cépages blancs), est environ de 30 ans.  Le cépage rouge majoritaire est la Syrah et l’age moyen est de 15 ans.

CdV : Quelles sont vos modes de conduite au niveau de la taille ? Et pourquoi ?

T : La densité est faible, de 3000 plants par hectares environ. La plupart des vignes ne bénificent pas d’irigation, et le sol est très sec.  La plupart des plants ont besoin de beaucoup d’espace.

CdV : Quels sont les travaux spécifiques réalisé à la vigne ? Et pourquoi ?

Le travail que je pratique à la vigne est très classique et « old-fashioned » : égalage en hivers et taille épamprage en été pour laisser de la place aux grappes.  Nous devons avoir de petits rendements en raison du stress, causé par le climat sec, aux vignes.

CdV : Au niveau pression parasitaire, quels sont vos principaux problèmes et comment les combatez vous ?

T : Nous avons vraiment beaucoup de chance, et nous n’avons pas de problèmes majeurs.  Les principaux problèmes sont le « downy mildew » (= moisissure duveteuse) et le « powdery mildew » (= moisissure poudreuse).

CdV : Et le BIO ?

T : Toutes mes vignes sont en Bio. Le raison que j’achète à mon voisin, sont cultivées en agriculture durable .

CdV : Sur le travail à la cave, quelle est votre façon de travailler ? Et plus spécifiquement avec Family blend red et Joostenberg Chenin ?

T : Chenin/Viognier : Les raisins sont pressés et fermentés ensemble dans des cuves inox.J’utilise des levures indigènes.

Family Blend : fermentation dans des cuves ouvertes avec pigeage. Environ 20% de l’assemblage est élevé en vieille barrique  et cuves inox

CdV : Présentez vous vos vins en concours ? Avez vous obtenu des médailles ?

T : Nous ne somme pas très focalisés sur la compétition en général. Néanmoins nous avons de bons commentaires dans le « Platter Guide » (guide Sud-Africain) : les vins sont notés entre 3 et 4 étoiles (sur 5).

CdV : Enfin, si vous deviez résumer votre philosophie, en une phrase, que diriez vous ?

T : Je souhaite faire des vins qui reflètent notre terroir et notre métier.  Et c’est encore mieux si le vin est délicieux ! 😉

Retrouvez les vins de Joostenberg chez votre importateur, Continent du Vin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *