continent-du-vin-importateur-de-vins-dargentine

ARGENTINE

Argentine: des oasis viticoles au cœur de la cordillère des Andes

L’arrivée de la vigne en Argentine est, tout comme pour le Chili, liée à l’histoire de la colonisation espagnole.

Dès le XVIe siècle apparaissent les premières « bodegas », la production est déjà de plus de 3 millions de litres en 1827. importateur de vins - vignoble argentine

Cette production concentrée dans la région de Mendoza va cependant souffrir au XIXe siècle de l’importation de vins d’ailleurs et des différentes guerres civiles secouant le pays. Ainsi, en 1890, le vignoble ne représente plus que 1500 ha et l’élevage se substitue à l’activité viticole.

Le développement des chemins de fer et l’immigration européenne vers la « Pampa » vont inverser à nouveau la tendance et en 1911 on compte 50 000 ha, puis 110 000 ha en 1950 toujours concentré dans la région de Mendoza. En parallèle, la consommation locale est très forte avec plus de 90 litres par habitant. En 1978, on atteint même une surface de 250 000 ha. Mais le pays va subir plusieurs crises successives, la consommation locale chute et les producteurs décident alors de s’orienter vers l’exportation et la production de vins de qualité. Le vignoble représente aujourd’hui 228 000 ha, l’Argentine est le 5ème pays producteur et le 9ème pays exportateur.importateur de vins - vignoble argentine

Les cépages les plus présents en Argentine sont le Malbec, le Bonarda, le Cabernet Sauvignon et la Syrah pour les rouges et le Pédro Gimenez, le Torrontés et le Chardonnay pour les blancs. Particularité du vignoble, on y produit énormément de rosé à base de Cereza et de Criolla Grande surtout consommé localement.

Trois grandes régions viticoles dominent le pays : Mendoza (160 000 ha), San Juan (50 000 ha) et La Rioja (8500 ha). Mais des régions moins connues peuvent aussi offrir des vins superbes comme la région de Salta.

Le climat argentin est continental semi-désertique : peu de vent, peu de gelé, peu de pluviométrie (200 mm/an) et beaucoup de soleil ; pas étonnant que les Argentins parlent d’oasis pour décrire leurs régions. L’irrigation, indispensable, est assurée par la fonte des neiges de la cordillère des Andes.

Les sols sont pour la plupart des alluvions ou des colluvions des Andes et l’altitude du vignoble peut atteindre jusqu’à 2500 m.

A lire également :

Plus d’info sur www.winesofargentina.org

Plus d’info sur notre producteur en Argentine :

TAMARI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Importateur de Vins du Monde depuis 2004